Nouveautés

L’école

Formation

Recherche

International

École doctorale

Politique qualité

La vie au campus

Entreprise

4C

PAQ

POLITIQUE QUALITE DE L'ENIM

Démarche qualité et amélioration continue

1 Politique et organisation de la démarche qualité

L’ENIM s’est inscrite dans une politique générale nationale d'assurance de la qualité et des processus depuis plus de 10 ans. L’initiation à la démarche qualité a débuté avec la mise en place des projets d’établissement. À l’origine, ces projets sont en relation avec un système de contractualisation visait à mettre en place un nouveau dispositif régissant les rapports entre l’Institution, l’Université et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Le ministère, sur la base de contrats quadriennaux signés, devait mettre à la disposition des universités les crédits nécessaires pour l’exécution des programmes et projets en se référant aux prévisions des projets d’établissements validés. Les projets d’établissements quadri-annuels ont été réalisés selon un support méthodologique comprenant une évaluation de départ (diagnostic sous la forme d’une auto-évaluation) et un cadre logique facilitant la déclinaison des objectifs en activités. Les projets effectués par l’ENIM définissent les axes stratégiques de développement sur un horizon de quatre ans, les objectifs généraux et spécifiques à réaliser, les activités à entreprendre pour atteindre les objectifs, les indicateurs de mesure et le chiffrage financier des activités et actions sur la période des projets.
Le dernier projet d’établissement en date concerne la période 2008/2012. Il s’agit d’un document rédigé en arabe indiquant les objectifs stratégiques de l’ENIM en précisant les aspects de gouvernance, de moyens budgétaires et des méthodes de mesure des performances.
Par ailleurs, comme stipulé par le Décret n° 2008-2716 du 4 août 2008, Il est créé un comité pour la qualité à l’ENIM. Sa composition et ses modalités de fonctionnement sont fixées par décision du président de l’université après avis du conseil scientifique de l’établissement.
Le président du comité pour la qualité de l’ENIM est membre du comité qualité de l’université de Monastir. La mise en place de ces comités qualité a été considérée comme le fondement pour la mise en place de la démarche d’assurance qualité telle qu'elle est édictée par la loi 2008.
En effet, l’organisation efficace pour l'assurance de la qualité à l’ENIM a été mise en pratique par ces comités qualité en adoptant un système de gestion approprié et efficace des programmes d'études, capable d'assurer leur qualité et l'amélioration continue de l'efficacité des processus de gestion du programme d'études et des résultats associés.
 
 
En cohérence avec la définition ISO 9000 et les références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’espace européen de l’enseignement supérieur (ESG), l’ENIM considère l'assurance qualité comme un instrument pour rendre la qualité des programmes d'études transparente et digne de confiance pour toutes les parties prenantes, particulièrement les étudiants et les employeurs.
Le tableau ci-après résume l’historique des comités qualité de l’ENIM.
 
Tableau F.1 : Différents comités qualité de l’ENIM (2012/2023)
Période
Président du comité
Membres
2012/2015
Pr. Mondher ZIDI
Pr. Faten FAYALA
Pr Abdallah MHIMID
Pr Med Nejib MANSOURI
M. JALEL HADJ KHALIFA (pôle technologique)
M.Sami MZALI (Industriel)
Mme Raoudha BOUZGUARROU (Rapporteur)
2015/2017
Pr. Tarak BOURAOUI
Pr. Abdelwaheb DOGUI
Pr. Abdelmajid JEMNI
Pr. Abdelatif MTIBAA
Pr. Saber BEN ABDESSALEM
M. Mabrouk BEN ZAID (Rapporteur)
2018/2020
Mohamed HAMDAOUI
Pr. Tarak BOURAOUI
Pr. Faten FAYALA
Pr Faouzi MSAHLI
Pr Abdelmajid JEMNI
M.Sadok ZAYENE (Rapporteur)
2020/2023
Anis Sakly
-Les directeurs des départements
- Le directeur de l’Ecole doctorale
-Un représentant du corps A
- Un représentant de l’Ecole Doctorale
- Un représentant des structures de recherches
 
De ce fait, la direction de l’école s’est engagée explicitement dans l’instauration d’une culture de management de la qualité par le biais d’un document officiel, signé et rendu public, intitulé ‘‘Engagement qualité de la direction’’ (Annexe F1)
Il est mentionné dans ce document que :
‘‘La Direction de l’école, à travers son comité qualité, veille à ce que le programme d'études assure aux étudiants des activités éducatives conformes aux normes nationales et internationales et capable d'atteindre les résultats d'apprentissage pertinents grâce à des contenus, des méthodes, une charge de travail et des temps correctement conçus et planifiés. Dans une perspective d’accréditation et en réponse aux défis scientifiques et économiques de demain, l’ENIM adopte une approche d'enseignement et d'apprentissage centrée sur l'étudiant en le considérant comme un acteur du processus d’apprentissage et assure une évaluation correcte de l'apprentissage grâce à des méthodes et des critères d'évaluation appropriés. La direction de l’ENIM s’engage à appliquer de manière, transparente, cohérente et constante des règles prédéfinies et publiées en ce qui concerne la progression des étudiants et de reconnaissance en cas de mobilité et garder sous contrôle le développement du processus éducatif. La Direction s’engage à ce que l’ENIM garantisse l’égalité des chances entre ses différents étudiants et s’efforce à leur offrir un environnement de travail convivial et motivant.
En ce qui concerne la recherche scientifique menée dans les différents laboratoires de recherche de l’école, la Direction veille à ce que l’ENIM contribue à la formation par la recherche et pour la recherche de docteurs de haut niveau scientifique en encourageant une recherche appliquée qui tient compte de son environnement socio-économique et pour des retombées à forte valeur ajoutée au niveau régional, national et international.
La Direction s’engage également à ce que l’ENIM accorde à son staff académique et administratif une importance capitale en leur offrant un environnement de travail propice favorisant l’épanouissement et la productivité. L’ENIM encourage la formation et la progression professionnelle pour son staff académique et son personnel.’’
Consciente que la démarche d’amélioration continue étant l'affaire de tous, l’ENIM a instauré une tradition de constitution de groupes de travail et de comités volontaires et motivés, pédagogiques et administratifs, pour le suivi et l’exécution des projets importants de l’école. À titre d’exemples, un comité de réflexion pour la réforme des programmes, créé en 2011, a été chargé de la préparation du dossier de la réforme des programmes de l’ENIM et son exécution. Nous pouvons citer également, le comité de propositions de projets d’Appui à la Qualité (Projets PAQ) et le comité d’évaluation de la réforme des programmes de formation.
Au niveau des départements, des commissions pédagogiques, regroupant des enseignants de différents modules, formant une unité d’enseignement cohérente, sont régulièrement constituées. La mission principale de ces commissions est d’assurer la coordination entre les différents intervenants afin de veiller que les objectifs pédagogiques et les acquis d’apprentissage sont atteints au niveau de l’unité d’enseignement concernée.
Pour faciliter les échanges et mutualiser les résultats des travaux des différents comités, l’ENIM a mis en place une gestion électronique des documents, par un système de mailing, afin de communiquer à l'ensemble du personnel les documents communs, les procédures, les plannings, les comptes rendus des réunions, les documents et informations.

2 Schéma général de la démarche qualité

L’organisation de la démarche qualité de l’ENIM est inspirée de la norme ISO 9001 qui repose sur l’approche processus. Dans ce cadre, l’ENIM a établi la cartographie générale suivante :
Figure 2.1 : Cartographie générale des différents processus de l’ENIM
 
Pour les processus mission centrale, l’ENIM a élaboré les fiches processus comprenant principalement une description, le pilote et les indicateurs de performance. Certaines procédures de travail, jugées les plus importantes, ont été également établis.
En ce qui concerne le suivi des processus support, l’ENIM sera accompagnée par un bureau spécialisé pour préparer la certification. Cet accompagnement sera assuré dans le cadre d’un projet en cours lancé par l’Université de Monastir visant la mise en place d’un Système de Management de la Qualité conformément aux exigences de la norme ISO 9001 version 2015 à son profit et au profit de ses établissements universitaires (http://www.um.rnu.tn/en/calls-for-tenders/appel-doffre-10-2018/).

3 Personnes concernées

3.a Engagement de la direction de l’école

Comme il a été mentionné précédemment, l’engagement principal de la direction de l’école dans la démarche qualité et amélioration continue se fait, conformément au Décret n° 2008-2716 du 4 août 2008, portant organisation des universités et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche et les règles de leur fonctionnement, par la mise en place du comité qualité de l’ENIM. Tous les départements des programmes de formation sont représentés dans ce comité pour la qualité. Le président de ce comité, proposé par le directeur de l’ENIM et approuvé par le conseil scientifique, est de ce fait membre du comité pour la qualité de l’Université de Monastir.
Par ailleurs, le Directeur de l’ENIM est membre d’un projet Erasmus + (MEDACCR 2017/2020 - 586452-EPP-1-2017-1-IT-EPPKA2-CBHE-SP) dont l’objectif principal est la mise en place d’un système d'assurance qualité en ligne et un système d'accréditation des programmes d'études d’ingénieur dans les pays partenaires (Tunisie, Algérie et Jordanie) conformément aux normes et lignes directrices EUR-ACE. Le Directeur de l’ENIM ainsi que d’autres membres du staff académique et administratif ont participé à plusieurs rencontres et workshop organisés dans le cadre de ce projet.
Le Directeur de l’ENIM supervise tous les grands projets de l’école (Réforme des programmes, Grands travaux, Acquisition d’équipements, etc.)
Le directeur de l’ENIM a désigné l’ingénieur principal Mme Imen LAHMAR, comme étant un agent administratif, rattaché à la direction au comité qualité, chargée de l’assurance qualité et de l’amélioration continue.

3.b Concertation de la direction avec les élèves de l’école

Comme stipulé par la loi, les étudiants ont deux représentants qui sont membres du conseil scientifique de l’École. Ces deux représentants sont élus pour un mandat d’une année. Les élections ont lieu au milieu du premier semestre de l’année universitaire selon un calendrier national et des procédures fixées par un arrêté du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La direction de l’École se charge de l’organisation matérielle et logistique de ces élections. Les représentants des étudiants sont chargés de rentrer en contacts avec tous les étudiants de l’école par le biais des délégués de classes qui sont généralement des volontaires identifiés d’une manière informelle. Durant chaque conseil scientifique, un espace de réflexion et de discussion est réservé aux préoccupations des étudiants qui sont exposées par leurs représentants.
Outre la participation aux réunions du conseil scientifique, les deux représentants des élèves se réunissent avec le directeur de l’École, le Secrétaire Générale, le Directeur des études, les Directeurs de départements et le Directeur des stages, au besoin, suivant les actualités de l’école et ceci que soit sur la demande de l’administration ou sur la demande des délégués.

3.c Concertation de l’école avec les parties prenantes

Les parties prenantes de l’école ont été identifiées (Étudiants, Diplômés, Staff académique, personnels, représentant du monde socio-économique, .. ). La direction de l’école tient compte de leur avis pour l’amélioration continue de tout le système. Des représentants du monde socio-économique font partie du conseil scientifique de l'école. Ces représentants sont également régulièrement invités lors des manifestations scientifiques ou culturelles organisées par l’ENIM ou par les clubs et les associations de l’école. De plus, ces représentants ont été officiellement consultés lors de la réforme des programmes en 2011. Ils sont également sollicités lors de chaque révision des programmes (Nous pouvons citer à titre d’exemple, la consultation de la Fédération Tunisienne du Textile et de l'Habillement pour la révision des programmes de formation du département de génie textile en 2018).
Par ailleurs, les encadrants industriels sont systématiquement invités officiellement pour faire partie des jurys des soutenances de Projets de Fin d’Etudes (PFE). Ces soutenances de PFE sont une occasion pour demander l’avis des industriels afin de le prendre en compte dans la démarche d’amélioration continue.
Dans ce cadre, l’ENIM considère ses anciens diplômés comme une partie prenante importante et déterminante dans l’approche amélioration. En effet, des questionnaires concernant l’insertion professionnelle des diplômés sont élaborés et adressés aux nouveaux diplômés d’une manière régulière. Les résultats de l’analyse des réponses au questionnaire sont considérés pour améliorer les services de l’école et lors des révisions des programmes de formation.

4 Démarche qualité interne

La Direction de l’école et le comité qualité ont pris connaissance des normes ISO 9001-2015 et 21001-2018 et également des références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’espace européen de l’enseignement supérieur (Standards and Guidelines for Quality Assurance in the European Higher Education Area (ESG). (2015)) et se lance dans la mise en place d’un système d’assurance qualité qui respecte ces différents standards.
La démarche qualité à l’école se fait suivant deux approches.
Une première approche stratégique (top/down) basée sur l’établissement de la direction de l’école de son plan stratégique au début de son mandat. En effet, les nouvelles législations tunisiennes qui régissent les élections pour diriger une école d’ingénieurs imposent aux candidats directeurs d’établir à l’avance un plan stratégique qui comporte, entre autres, les lignes directrices de la politique de l’école en termes d’assurance qualité. Le comité qualité veille à la mise en œuvre de cette politique en la déclinant en actions concrètes. Le conseil scientifique est l’instance chargée de la validation et du suivi de l’aboutissement des différences actions engagées.
Comme exemples d’actions menées dans ce cadre, nous pouvons citer le lancement de la procédure d’accréditation de l’école par le CTI, les travaux d’amélioration des infrastructures et l’acquisition de nouveaux équipements.
Aussi, d’autres actions d’amélioration menées, initiées par la direction de l’école pour les précédents mandats, ont donné des résultats concrets. A titre d’exemple, nous pouvons citer la réforme importante et profonde des programmes de formation de l’école menée à partir de 2011. La première étape de cette réforme était la constitution d’un comité de réflexion qui a débuté ses travaux par une autoévaluation. La réforme a été principalement basée sur l’actualisation des compétences professionnelles visées pour une meilleure employabilité. Comme deuxième exemple, il est possible de citer la candidature de l’école pour passer au statut EPST qui a débuté par une procédure d’autoévaluation en 2016.
L’indicateur de performance de la démarche qualité suivant l’approche stratégique top/down est estimé par le taux d’exécution du plan stratégique qui a été établit à l’avance.
Une deuxième approche de la démarche qualité de type ‘‘bottom-up’’, menée parallèlement à la démarche stratégique de l’assurance qualité, consiste à mettre en œuvre des actions d’amélioration continue basées sur les retours et les appréciations des parties prenantes et la détection d’anomalies et de disfonctionnements.
A ce titre, en fin 2017, et après la sortie de la première promotion après la réforme des programmes, l’ENIM a organisé une journée spécialement dédiée à l’évaluation de cette réforme. Pour cette journée, toutes les parties prenantes ont été consultées et plusieurs recommandations ont été formulées. En marge de cette journée, d’autres travaux ont été menés au niveau des départements et des comités pédagogiques pour mettre en œuvre des actions concrètes en relation avec l’organisation de la formation.
D’une façon générale, l’amélioration continue des programmes de formation est basée sur la prise en compte de l’avis de l’étudiant et le monde socio-économique. À chaque rentrée universitaire, l’ENIM programme une semaine d’intégration. Pendant cette semaine le directeur organise une rencontre avec les nouveaux élèves-ingénieurs pour leur donner une idée générale sur l’école et les inciter adhérer aux différents clubs et associations. D’autres réunions sont organisées par spécialité avec les directeurs et les enseignants des départements. La semaine d’intégration est également une occasion pour que les associations et les clubs de l’ENIM présentent leurs activités aux nouveaux étudiants. Toutes ces réunions jouent un rôle primordial pour faciliter le contact entre les étudiants d’une part et la direction, le staff académique et l’administration d’autre part. En pratique, ce contact permanent contribue fortement à la prise en compte du point de vue de l’étudiant, dans une démarche participative, sur l’ensemble des activités de l’école.
Par ailleurs, l’ENIM a mis place un ensemble de procédures systématiques pour faire participer les étudiants au système d’assurance qualité par des mécanismes de questionnaires et d’enquêtes.
Le Directeur de l’école rappelle, régulièrement tous les enseignants à prendre en compte l’avis des étudiants pendant et à la fin des modules d’enseignement.
Les enseignants distribuent des formulaires d’évaluation des modules d’enseignement et tiennent compte des remarques des étudiants. (Voir un exemple de questionnaire en annexe F2). Le contact permanant et privilégié entre les étudiants et le staff académique constitue un processus autonome et autorégulé pour l’amélioration continue des programmes de formation.
À la fin de chaque semestre, un questionnaire de satisfaction générale est lancé auprès des étudiants. Ce questionnaire est complètement anonyme en utilisant un code jeton aléatoire (Un exemple de questionnaire est accessible dans le lien suivant :( https://urlz.fr/bzwP ) en utilisant le code jeton : 0000). La satisfaction générale des étudiants est considérée comme étant un des indicateurs de performance principaux du processus de formation. Après le suivi et l’analyse des réponses des étudiants des actions ponctuelles d’améliorations peuvent être menées.
Dans le cas où une anomalie remarquable est détectée, le service qualité remonte l’information à la direction de l’école qui se charge de prendre les actions d’amélioration nécessaires. Dans le cas où les anomalies détectées concernent les aspects pédagogiques, le Directeur assure le suivi avec le directeur de département concerné pour prendre les mesures nécessaires. Dans ce cas, toutes les parties prenantes de ce service sont tenue à respecter la confidentialité et les actions de feedbacks menées ne sont pas personnalisées.
A titre d’exemples d’actions menées après feedbacks des parties prenantes, nous pouvons citer le renforcement de la politique d’ouverture de l’école à l’international et de l’encouragement et le soutien concret des étudiants aux activités associatives. L’attractivité de l’école par les étudiants admis aux concours nationaux a été sensiblement améliorée.

5 Démarche qualité externe

5.a Accréditation des formations d’ingénieurs

Au niveau national, comme indiqué précédemment, l’Instance Nationale de l'Évaluation, de l'Assurance Qualité et de l'Accréditation (IEAQA) a déjà évalué l’ENIM dans le cadre de la préparation au passage au statut EPST en novembre 2016. Le référentiel d’évaluation utilisé est un référentiel propre à l’IEAQA basé sur les normes ISO. L’ENIM a pris connaissance des résultats de cette évaluation qui les a mis à disposition.
L'accréditation suivant un label international n’est pas encore obligatoire en Tunisie. L’ENIM est habilitée à délivrer le Diplôme National d’Ingénieur par le ministère de tutelle. Par ailleurs, le ministère a récemment mis en place une commission de réforme de la formation d’ingénieurs et l’ENIM est représenté dans cette commission par des enseignants chercheurs et suit l’avancement de ses travaux.
En ce qui concerne l'accréditation par le CTI, l’ENIM est accréditée depuis 2020 pour une  durée de 6 ans pour les quatre spécialités.

5.b Autres évaluations et certifications

L’activité de recherche est régulièrement évaluée par le Comité National de l'Évaluation des Activités de la Recherche Scientifique (CNEARS).
Trois laboratoires de l’école ont été récemment évalués par le CNEARS en utilisant un référentiel et une grille spécifique. Les rapports du CNEARS sont disponibles.
Par ailleurs, toutes les structures de recherche établissent régulièrement des rapports d’activités destinés au ministère de tutelle. Tous ces rapports d’activités sont approuvés par le conseil scientifique de l’école avant d’être transmis à l’Université et la Direction Générale de la recherche Scientifique. Les rapports sont archivés et mis à disposition pour consultation libre.

 

Annexe F1

Annexe F2